Sunday, April 2020

Plus de 100 000 gants médicaux saisis dans l’Ouest du pays

En ces temps de crise sanitaire globale les spéculateurs sur les produits alimentaires sont désormais concurrencés par les vendeurs des produits de protections médicaux. Des saisis de paires de gants dans l’Ouest du pays démontrent l’ampleur du trafic des produits médicaux de protection en pénurie dans les hôpitaux.

C’est à Sidi Bel Abbès que pas moins de 81 000 paires de gants médicaux ont été interceptées par la gendarmerie sur la RN13 lors d’un contrôle de routine, rapporte le Soir d’Algérie. Il s’agit d’un camion en provenance d’Oran contrôlé dans l’après-midi du mardi. Selon la même source, le conducteur ne disposait d’aucun document légal pour justifier le transport de cette marchandise.

Il y a quelques jours un agent de sécurité du CHU de Sidi Bel Abbès a été arrêté avec deux de ses complices en possession de 2300 gants médicaux.

A Ain Defla, deux personnes ont été arrêté jeudi dernier par les services de sécurité en possession de plus de 20 000 paires de gants médicaux non facturés. Les deux personnes se trouvaient à bord d’un camion transportant 50 cartons contenant 20 mille paires de gants médicaux.

Si les chiffres annoncés par les services de sécurité ne représentent qu’un échantillon, il faut croire que l’ampleur du trafic des produits de protection médicaux pour faire face au coronavirus est beaucoup plus importante.

Input your search keywords and press Enter.