Saturday, December 2018

Plus de 752.000 estivants recensés à travers les plages d’Alger

Les services de la Protection civile de la wilaya d’Alger ont recensé l’affluence de quelque 752.000 estivants ayant fréquenté les plages d’Alger, depuis le début du mois de janvier écoulé jusqu’à la 2e semaine du mois de juillet en cours, tandis que trois (03) décès par noyade ont été enregistrés au niveau des plages de Sablettes, de Reghaia et de la Plage d’Or de Chéraga, a indiqué le lieutenant Khalad Benkhelfallah, chargé de la Communication à la Protection civile.

Les services de la Protection civile de la wilaya d’Alger ont enregistré, du 1e juin écoulé jusqu’au 11 juillet en cours, l’affluence de quelque 751.900    estivants ayant fréquenté les différentes plages autorisées à la baignade qui sont au nombre de 66, et la mort par noyade de trois victimes qui étaient âgées de 13 à 31 ans, au niveau des plages de Sablettes (Hussein Dey), de Reghaia et de la Plage d’Or (Chéraga), a indiqué à l’APS, le lieutenant Benkhelfallah.

Le 1e cas de noyade durant la saison estivale 2018, a été enregistré, le 13 juin dernier, au niveau de la plage des Sablettes (Hussein Dey) où la victime   qui était âgée de 13 ans a trouvé la mort, a déploré M. Benkhelfallah qui précise que cette plage est interdite à la baignade.

Le 2e cas de noyade est survenu le 19 juin au niveau de plage de Réghaia ( autorisée à la baignade), où un jeune homme âgé de 19 ans a trouvé la mort, tandis le 3e cas ( un jeune âgé de 31 ans), s’est produit, le 5 juillet courant, au niveau de la Plage d’Or (Chéraga), précise encore M. Benkhelfallah.

Le nombre d’interventions des agents de la Protection civile au niveau des plages de la capitale, depuis le mois de juin jusqu’au 11 juillet courant, pour secourir les estivants, a atteint 921 interventions qui ont permis de sauver 223 personnes de noyade, parmi eux 161 enfants (117 de sexe masculin et 46 de sexe féminin), ce qui représente plus de 50% des personnes secourues, outre 62 individus, alors que le nombre des secourus sur place a atteint 135 individus et 136 personnes transférées aux centres de santé, selon la même source.

Benkhelfallah a mis en garde contre la baignade dans les plages interdites à la baignade et non surveillées dans la wilaya d’Alger, affirmant que la baignade dans de telles plages était dangereuse.

Benkhelfallah a appelé les parents à faire preuve de vigilance et de prudence et à surveiller, de près, les enfants qui se trouvent sur les plages, pour éviter tout accident potentiel tels que le noyade ou la disparition, notamment au niveau des plages à forte affluence d’estivants.

La direction de la Protection civile de la wilaya d’Alger a mobilisé, au titre de la saison estivale 2018, « tous les moyens humains et matériels nécessaires », à savoir 685 agents, surveillants et plongeurs au niveau des plages, ainsi que des bateaux de sauvetage et des ambulances, pour assurer la sécurité des estivants « , a rappelé M. Benkhelfallah .

A noter que les services de la wilaya d’Alger ont consacré, au titre de la saison estivale en cours, 66 plages autorisées à la baignade et interdit la baignade au niveau de 21 autres pour des raisons relatives à « l’insuffisance d’aménagement, à la difficulté d’accéder aux plages, à la pollution, ainsi qu’à la qualité des eaux qui ne sont pas conformes aux normes de la santé publique et de l’hygiène ».

Input your search keywords and press Enter.