Saturday, July 2021

Urgent : une résidente agressée par la famille d’une patiente décédée au CHU de Beni Messous

Les agressions des médecins au niveau des hôpitaux ne semblent pas connaitre de limites. Une résidente au service pneumologie de l’hôpital de Beni Messous a été agressée ce matin par la famille d’une patiente décédée suite à une hospitalisation urgente, a-t-on appris d’une source de l’intérieur du CHU.

La patiente hospitalisée au niveau du service pneumologie était, selon nos sources, dans un état grave, et elle n’a pas pu être sauvée. Des jeunes hommes, visiblement il s’agit de ses enfants, ont ainsi agressé la résidente présente au service ce matin. «  La famille de la patiente accuse les médecins résidents d’être derrière les décès de la femme à cause de leur grève », indique notre source ajoutant que « la patiente était dans un état grave et le service minimum suivi par les médecins résidents n’à rien avoir avec ce décès. Il y a eu une prise en charge correcte de la patiente et sans aucune négligence ». Selon un médecin de l’hôpital, « la patiente était atteinte d’une fibrose stade terminal avec cœur pulmonaire chronique qui fait une décompensation respiratoire avec surinfection bronchique ». Il n’y a aucune responsabilité du médecin lors de ce décès, ajoute la même source.

La résidente a été blessée par les agresseurs au niveau du visage et elle suit actuellement les soins nécessaires.

Input your search keywords and press Enter.