Bernard Casoni: « Je reste au Mouloudia… sous certaines conditions »

L’entraîneur français du MC Alger, Bernard Casoni a conditionné la poursuite de son aventure avec le doyen des clubs de football algériens par « l’amélioration de certaines conditions sur le plan fonctionnel », dans une interview accordée lundi au magazine sportif France Football.

« J’aimerais bien rester au MCA pour poursuivre le travail déjà entamé. Mais ce sera sous certaines conditions, car il reste des choses à améliorer dans notre fonctionnement » a ajouté l’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille, sans donner plus de détails concernant ces volets qui nécessitent d’être améliorés.

Casoni (57 ans) avait pris les commandes techniques du Mouloudia à l’intersaison et en un laps de temps relativement court, il a réussi à apporter le plus qu’on attendait de lui.

« Nous avons beaucoup fait progresser le club sur le plan du jeu, au point d’en faire l’une des meilleurs équipes d’Algérie. On y a apporté de la stabilité aussi et notre travail est apprécié » a ajouté le natif de Cannes, mais sans pouvoir assurer pour autant que l’an prochain, son aventure « se poursuivra » avec le MCA.

« On nous dit qu’il faut qu’on reste, mais officiellement, les négociations n’ont pas encore commencé » a-t-il commencé par révéler, avant de rappeler que « dans le métier d’entraîneur, tout peut aller très vite », dans un sens comme dans l’autre.

Casoni a déjà atteint deux des trois objectifs qui lui ont été fixés par le club cette saison : une demi-finale de la coupe d’Algérie et une qualification pour la phase de poules de la Ligue des Champions.

« J’espère atteindre notre dernier objectif, qui consiste à terminer le championnat sur le podium, mais ce sera dur » a avoué le coach de l’actuel 4e au classement général de la Ligue 1 Mobilis à deux journées de l’épilogue.

Input your search keywords and press Enter.