Saturday, October 2020

CRB: « 9 milliards de centimes d’économie générés par la baisse salariale »

La baisse salariale décidée par le CR Belouizdad (Ligue 1 algérienne de football), à hauteur de 50% pour les joueurs, staffs technique et médical, face au contexte actuel provoqué par la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19) et l’arrêt des compétitions, a permis au club d’économiser 9 milliards de centimes, a appris l’APS mercredi auprès de la direction.

« La baisse des salaires sur trois mois nous a permis d’économiser pas moins de 9 milliards de centimes, ce qui représente pratiquement la moitié d’un budget de fonctionnement d’un club professionnel. L’accord a été officialisé en interne et même au niveau de la Ligue de football professionnel (LFP). Le CRB devient le premier club de l’élite à le faire », a affirmé Taoufik Korichi, directeur du pôle compétitif.

Outre le CRB, les deux autres de la capitale, l’USM Alger et le MC Alger, ont également décidé de procéder à une baisse salariale liée à l’interruption du championnat depuis le 16 mars. Si l’USMA a officiellement trouvé un accord avec ses joueurs à hauteur de 25%, le MCA est toujours en négociations.

Avant la suspension du championnat à la 22e journée, le CR Belouizdad occupait la tête du classement avec 40 points en plus d’un match en retard, devant l’ES Sétif et le MC Alger qui comptent 37 points chacun, mais avec un match en moins pour le « Doyen ».

« Nous méritons le titre de champion »

Concernant la compétition, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, a écarté mardi l’idée de désigner le champion d’Algérie dans le cas où la Ligue 1 serait définitivement arrêtée à cause du COVID-19.

Appelé à réagir à cette nouvelle donne, Korichi, également porte-parole du Chabab, a refusé de le faire « tant que rien n’est encore officiel ».

« Je ne suis pas en mesure de réagir aux propos de Zetchi, dont la déclaration n’engage que lui-même, mais nous sommes prêts à aller jusqu’au bout pour faire valoir nos droits ».

Avant d’enchaîner : « Nous méritons amplement le titre de champion, nous avons été réguliers depuis le début de la saison. En revanche, je salue la décision de la FAF d’inviter les clubs à se prononcer sur le sort réservé à la saison, dans le cas où la compétition serait définitivement suspendue ».

Durant la période de suspension de la compétition, la direction du Chabab n’a pas chômé puisque plusieurs points en relation avec l’équipe première ont été « traités et réglés », dont le volet du recrutement.

« Juste après le début de la pandémie, nous avons prolongé les contrats de certains joueurs, une manière de préserver l’ossature. Concernant le recrutement, nous sommes sur le point de finaliser le dossier avec notamment des renforts au niveau de l’attaque ».

Enfin, et s’agissant de la préparation d’intersaison, « deux options se présentent au club : un stage en Algérie ou bien la possibilité d’aller à l’étranger si les conditions sanitaires le permettent. Pour le moment, nous n’avons retenu aucune date, du moment que le déconfinement n’a pas encore été décidé », a-t-il conclu.

Input your search keywords and press Enter.