Wednesday, October 2020

Jeux méditerranéen Oran 2021 : La rénovation des infrastructures débloquée

Une opération visant la réhabilitation de plusieurs infrastructures sportives de l’institut national de formation supérieure des cades de la jeunesse et des sports (ex-CREPS) à Aïn Turk (Oran) sera bientôt lancée en vue des Jeux méditerranéens (JM) prévus dans la capitale de l’Ouest du pays en 2021, a appris l’APS de l’administration de cet institut.

L’opération concernera la salle omnisports, dont l’état s’est nettement détérioré ces dernières années, les terrains de handball et de basketball, la piscine et de tennis, ainsi que le terrain de football qui sera doté d’une nouvelle pelouse synthétique de bonne qualité, à précisé la même source.

Ces installations sportives, dont le budget de leur rénovation a été déjà débloqué, seront utilisées comme sites d’entrainement pour les participants aux JM, indique-t-on encore de même source.

Outre cet institut, d’autres infrastructures sportives à Oran sont concernées par des travaux de rénovation et réhabilitation en vue du grand évènement sportif méditerranéen, parmi elles la piscine municipale de M’dina Jedida, où les nageurs ont pu apprécier son « new look » après sa réouverture il y quelques semaines.

Le Palais des sports Hammou Boutlélis, le centre de tennis à Haï Essalam, le stade Ahmed-Zabana dans la commune d’Oran et le centre d’équitation (hippodrome) dans la commune d’Essenia, feront également l’objet de rénovation cet été.

Le coût global de cette opération de réaménagement et rénovation de ces infrastructures est estimé à de deux milliards de dinars, selon les services compétents.

La wilaya d’Oran a aussi bénéficié d’un nouveau centre d’entraînement pour les équipes (élites), locales et nationales. Cette structure qui entre dans le cadre des préparatifs des JM-2021, sera aménagé au niveau de la localité Madagh, commune de Aïn El Kerma.

Il s’agit d’un camp de jeunes relevant de la Direction de la jeunesse et des sports qui a été transformé en centre de préparation des équipes. Ce camp est situé à une dizaine de mètres de la forêt de Madagh et à 6 kilomètres de la plage. D’autres infrastructures seront réalisées au niveau du centre, comme une piscine de 25 mètres et une salle omnisports.

Ajouter à tout cela, le nouveau complexe sportif en cours de réalisation dans la commune de Bir El Djir qui comprend, entre autres, un stade de football de 40.000 places.

L’Algérie abritera pour la deuxième fois de son histoire les jeux méditerranéens après avoir organisé à Alger l’édition de 1975.

Input your search keywords and press Enter.