Saturday, October 2020

« L’Algérie sera un rival plus dangereux que les Pays-Bas »

La sélection algérienne de football sera un rival plus dangereux que les Pays-Bas, estiment des journalistes et consultants sportifs, relayés par la chaîne TV sportive mexicaine « ESPN », s’appuyant sur des déclarations du sélectionneur mexicain, Geraldo Martino dit Tata.

Pour Paco Gabriel de Anda, journaliste à la chaîne ESPN et ancien footballeur international mexicain, l’Algérie est une équipe qui joue de manière beaucoup plus intense que les Pays-Bas, rappelant notamment l’implication et le pressing des Fennecs à la récupération du ballon.

« La différence entre les Pays-Bas et l’Algérie est que cette dernière ne vous laisse pas jouer. Les Pays-Bas jouent et laissent jouer, alors que l’Algérie non. C’est une équipe qui base son jeu sur le fait de mettre l’adversaire mal à l’aise et puis, quand ils ont le ballon, ils le gardent, ils sont rapides, habilles et beaucoup plus intenses pour marquer », a-t-il dit.

Hector Huerta, également consultant vedette de la chaîne mexicaine, a rappelé de son côté les points forts de la sélection algérienne, indiquant que « l’Agérie compte 18 joueurs évoluant en Europe, huit en France, deux en Italie, deux en Angleterre et d’autres en Allemagne, en Espagne, en Turquie, au Portugal, en Russie, en Belgique, en Arabie Saoudite et au Qatar. Elle compte également des étoiles comme Riyad Mahrez qui est le joueur le plus remarquable de cette sélection et l’un des préférés de Pep Guardiola à Manchester City où il a signé pour 60 millions de livres ».

Lire aussi: Algérie-Mexique (amical): les « Verts » en appel face à des « Aztèques » en forme
Pour ce journaliste spécialisé en football, « si le Mexique utilise une équipe alternatif, il aura évidemment des problèmes plus importants. Nous ne devons pas oublier d’autres joueurs qui ne sont pas moins importants, comme le défenseur Aissa Mandi, le partenaire de Diego Lainez et d’Andres Guardado dans l’équipe espagnole et Yacine Brahimi, ancien coéquipier de « Tecatito » Corona et d’Hector Herrera au FC Porto ».

Même son de cloche pour Heriberto Murrieta et David Faitelson, l’Algérie sera beaucoup plus coriace et dangereuse pour le Mexique par rapport aux Pays-Bas qui viennent d’hériter d’un nouvel entraîneur et étaient, peut-être, beaucoup plus concentrés sur la Ligue des Nations que sur l’amical face au Mexique. Ce qui ne sera pas le cas des Fennecs, ces derniers espérant garder leur invincibilité de 19 matchs sans la moindre défaite.

« L’Algérie pourrait être un adversaire plus difficile pour l’équipe mexicaine, c’est le champion d’Afrique et il compte des joueurs compétitifs. » ont-ils déclaré. Pour rappel, le Mexique a remporté 18 de ses 19 derniers matchs avec Tata Martino. Le technicien argentin a connu une seule défaite depuis son arrivée, et ce fut face à son pays natal.

Face au Mexique, au Cars-Jeans Stadion de La Haye (21h00 locales, 20h00 algériennes), les joueurs de l’entraîneur Djamel Belmadi auront pour mission de préserver leur série d’invincibilité (19 matchs sans défaite).

Input your search keywords and press Enter.