Monday, October 2020

Un contrat va lier les représentants algériens dans les instances sportives internationales et le COA

Le contrat permettant aux représentants algériens dans les instances sportives internationales d’occuper des locaux au niveau de la villa du Comité Olympique et sportif algérien (COA) à Ben Aknoun,  » est fin prêt  » et sera soumis aux concernés, très prochainement, a-t-on appris auprès de l’instance olympique.

« Afin de matérialiser l’idée de regrouper nos représentants dans les instances sportives internationales dans un espace qui leur sera réservé au niveau de la villa du COA, dans un cadre réglementaire d’échange d’idées et de projets, nous avons élaboré un contrat, entre les deux parties « , a déclaré à l’APS, Mohamed Meridja, président par intérim du Comité olympique et sportif algérien (COA).

Egalement membre de l’exécutif de la Fédération internationale de judo (FIJ), Meridja avait proposé, au ministre de la Jeunesse et des Sports, l’idée du COA d’offrir aux Algériens en activité dans les instances sportives internationales, un cadre adéquat pour fournir un travail de qualité et booster le sport national.

En 2018 à Alger, lors d’une conférence sur la représentation algérienne dans les instances sportives internationales, les experts avaient relevé que 32 Algériens seulement représentent le pays dans le concert des instances internationales. Un nombre jugé faible par rapport aux potentialités du pays à tous les niveaux.

 » L’apport de ces représentants a été de tout temps estimé en-deçà des attentes pour de multiples raisons. Le ministre a estimé qu’ils doivent avoir un rôle prépondérant dans le développement du sport algérien, tout en réitérant sa disponibilité à leurs apporter aide et soutien « , a expliqué le président par intérim du COA.

La convention, approuvée par le Comité exécutif, sera personnalisée à chaque représentant et elle comportera les droits et devoirs de tout un chacun. Les huit à dix algériens qui occupent actuellement des postes importants dans les instances internationales auront des bureaux permanant équipés de toutes les commodités de travail, et les autres membres dans des commissions auront à leurs dispositions des espaces permanant où ils pourront venir travailler à l’aise et rester toujours regroupés.

« Notre objectif autant que COA est de constituer pour l’avenir, un lobby algérien et une force de proposition au niveau des instances internationales . Mais il faut d’abord résoudre les différents problèmes qui les empêchent de mener à bien leur mission », a expliqué Mohamed Meridja, relevant que l’Algérie est en retard par rapport à d’autres pays.

Le COA prendra en charge toute la logistique et les concernés auront tous les moyens qu’il leur faut pour s’exprimer, et œuvrer pour bâtir ensemble une force d’agir au plus haut niveau », a assuré le membre de l’exécutif de la FIJ, qui s’est dit prêt à continuer de son côté à promouvoir cette structure et aider à sa pérennité.

L’installation officielle des représentants algériens dans les instances sportives internationales dans leurs bureaux au niveau de la villa du COA à Ben Aknoun devrait avoir lieu lors d’une cérémonie officielle, en marge de la prochaine assemblée générale du COA et en présence des autorités sportives algériennes.

Input your search keywords and press Enter.