Monday, August 2020

Un déficit cumulé estimé à 1000 milliards de centimes pour les clubs

La Direction de contrôle de gestion et des finances (DCGF) de la fédération algérienne de football (FAF), a relevé 1000 milliards de centimes de déficit cumulé, pour les clubs de la Ligue 1 professionnelle, dans le cadre des examens effectués par cette structure depuis son installation en octobre 2019.

Le président de la DCGF Réda Abdouche, a affirmé vendredi sur les ondes de radio El-Bahdja : « nous avons relevé avec regret plus de 1.000 milliards de centimes de déficit cumulé pour les clubs, sans parler des dettes, jusqu’à présent, deux clubs n’ont pas encore remis leur bilan pour l’année 2018 ».

Se basant sur un bilan préliminaire établi par la DCGF au 31 décembre 2018, la FAF avait révélé en novembre 2019 un déficit cumulé estimé à 740 milliards de centimes.

Installée par la FAF le 3 octobre 2019, la DCGF, plus connue sous l’appellation de DNCG, est composée également de Kouadri Belkacem (financier et auditeur, ancien cadre du ministère des Finances), Hamaidi Abdelhakim (ancien cadre financier), Guerza Rafik (expert-comptable et commissaire aux comptes) et Boussafer Mourad (juriste et secrétaire général de la Ligue de football professionnel).

Les membres de la DCGF avaient procédé à un premier travail auprès des 16 clubs de la Ligue 1 afin d’examiner, dans une première étape, la situation de ces derniers sur le triple plan administratif, comptable et respect des procédures.

Dans le cadre de la mise à niveau du management, les clubs de l’élite ont été conviés depuis quelques jours à signer la convention tripartite liant la SSPA, aux cabinets d’expertise, ainsi que la DCGF de la FAF, pour l’obtention d’une certification de la qualité N.A ISO 9001.

Le MC Alger était le premier club à signer cette convention, il a été suivi par le CR Belouizdad, l’AS Aïn M’lila, le NC Magra, le Paradou AC, et l’USM Bel-Abbès.

Trois autres clubs signeront le document la semaine prochaine.

Input your search keywords and press Enter.