Saturday, November 2018

5e mandat : L’ANR se joint au FLN, le RND, TAJ et appelle Bouteflika à se présenter en 2019

L’Alliance nationale républicaine (ANR) a réitéré, samedi à Alger, son soutien au président Abdelaziz Bouteflika l’appelant à poursuivre sa mission à la tête du pays.

« L’ANR réitère son soutien et son appel au président de la République pour poursuivre sa mission à la tête du pays en vue de préserver les acquis réalisés, approfondir les réformes, renforcer l’Etat de droit, pallier les insuffisances, orienter le processus national de développement et diversifier l’économie », a déclaré M. Sahli lors d’une conférence de presse  animée au siège du parti au terme de la réunion du bureau national du parti.

Dans ce contexte, le SG de l’ANR a annoncé qu’une initiative politique de stabilité et de réforme regroupant les partis émergents soutenant le président de la République sera lancé en septembre prochain et coïncidera avec la création par le parti de la commission nationale de préparation de la prochaine présidentielle qui sera débattue durant l’université d’été qu’organisera le parti ce mois-ci ».

 Appelant les partenaires politiques à « faire de la prochaine échéance une opportunité de concurrence loyale sur les programmes, loin de toute atteinte aux personnalités ou à la volonté populaire »,  M. Sahli a salué « les appels au dialogue avec l’opposition à condition de ne pas contester la légitimité des institutions de la République ».

Evoquant les derniers développements sur la scène nationale, le SG de l’ANR a condamné « les appels des semeurs de la fitna qui appellent au soulèvement populaire ou à la séparation de la région de kabylie ».

 Concernant le volet économique, M. Sahli a appelé le gouvernement à « prendre des mesures plus audacieuses dans la rationalisation des dépenses et la révision de la politique d’appui à travers le dialogue tant avec les différents partenaires qu’avec les citoyens ». Il a également appelé à « davantage de cohérence gouvernementale dans les déclarations des ministres des différents secteurs ».

 Par ailleurs, M. Sahli a salué la décision des médecins résidents de mettre fin à leur grève, appelant les ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière et de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique d’accélérer le dialogue avec cette catégorie et éviter la provocation ».

Il a salué, enfin, les efforts de l’Armée nationale populaire (ANP) qui ont permis durant le premier semestre 2018 de neutraliser 117 terroristes dont 66 se sont rendus. Cela prouve que « les groupes terroristes sont dans l’impasse », a-t-il dit.

Lire plus sur le 5ème mandat 

Input your search keywords and press Enter.