Cafouillage dans les horaires du métro d’Alger après une note de l’EMA

L’Entreprise  du métro d’Alger (EMA) a, encore une fois, retardé le retour aux horaires initiaux de l’exploitation, soit de 05H à 23H.

Sous prétexte des essaies relatifs à l’exploitation  des lignes de Ain Naadja et de la place des martyrs, l’EMA a revu les horaires des voyages en octobre dernier en passant de 05h à 06h et de 23h à 21h.

Depuis l’ouverture des deux lignes, l’EMA devait revenir aux horaires précédents les essaies. C’est ce qui a été fait samedi, tout en affichant une note à la station de Tafoura annonçant le retour aux horaires du début de l’exploitation. Mais, à la surprise générale des usagers, la société en charge de la gestion du métro d’Alger a publié ce dimanche un communiqué annonçant  le maintien des horaires fixés de 6h à 21h jusqu’au 1er jour du mois de Ramadhan, «  pour lequel un programme spécial sera mis en place ».

Interminable période d’essaie

Selon le communiqué de l’entreprise,  « Ces horaires d’exploitation fixés par communiqué du 8 octobre 2017, concourent au parachèvement des travaux des stations intermédiaires Ali Boumendjel pour l’extension Grande Poste vers Place des Martyrs et Les Ateliers et  Gue de Constantine pour l’extension Hai El Badr vers Ain Nadjaa ».

Face à cette situation, plusieurs usagers se posent la question sur cette « interminable » période d’essaie, d’autant plus que le retour aux horaires de 05h à 23h peut encore être prolongées de part les travaux des extensions vers l’aéroport d’Alger et Berraki. Les deux nouvelles lignes auront besoin d’essaies pour entrer en exploitation. La période d’essaie est jugée excessive par les usagers ayant besoin de rentrer tard le soir ou de prendre le métro tôt le matin.

Input your search keywords and press Enter.