Thursday, August 2020

Alger: Arrêtés vendredi, le journaliste Saïd Boudour et cinq autres personnes libérés

Déférés ce lundi 4 juin devant le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed à Alger, le journaliste et militants des droits de l’Homme Said Boudour, le lanceur d’alerte Nourredine Tounsi ainsi que quatre autres personnes « ont été relâchés ».

Selon le Bureau d’Oran de la LADDH qui s’est réjouit de l’annonce, Boudour et Tounsi « ne sont cités que comme des témoins » dans l’affaire relative à la publication d’articles traitants l’affaire de la saisie de 701 kg de cocaïne au large du port d’Oran.

Quant aux deux gérants du site d’information Algérie-Direct, Adlane Mellah et Khellaf Benhadda, également relâchés, ils ont été placés « sous contrôle judiciaire ».

Un collectif d’avocats s’est constitué pour assurer la défense des six personnes, composé entre autres de Me Mostefa Bouchachi, Me Amine Sidhoum et Me Nourredine Benissad. Les prévenus étaient poursuivis en vertu des articles 144, 144 bis et 146 du code pénal, d’« outrage à fonctionnaires dans l’exercice de leurs fonctions » et « offense à l’image du président ».

Input your search keywords and press Enter.