Tuesday, August 2019

Algérie-Mauritanie : Des showrooms pour trois entreprises algériennes à Nouakchott, ouverture d’un passage frontalier prochainement

Un nouveau jalon est venu renforcer la coopération économique entre l’Algérie et la Mauritanie avec l’ouverture à Nouakchott de trois showrooms des entreprises FAMAG, spécialisée dans la fabrication du matériel agricole, Géant Electronics et SAFCER pour la fabrication de céramique et produits rouges.

La cérémonie d’inauguration des espaces d’exposition de ces trois entreprises, qui ont choisi la Mauritanie pour leur première expérience d’exportation, a eu lieu en présence de l’Ambassadeur d’Algérie à Nouakchott, Noureddine Khendoudi, du  président de l’Association nationale des exportateurs algériens (ANEXAL), Ali Bey Nasri, de responsables du ministère du Commerce, ainsi que le P-dg du Groupe privé  mauritanien HB-Hamidi Bouchraya, partenaire des trois entreprises algériennes, et des hommes d’affaires mauritaniens.

A cette occasion, Noureddine Khendoudi a souligné, les perspectives prometteuses de la coopération entre les deux pays, qui s’attèlent à l’élaboration d’une nouvelle convention commerciale à même de la consolider davantage à travers l’ouverture, très prochaine, d’un passage frontalier et l’organisation, en juillet prochain, de la 2e édition de la Foire des produits algériens à Nouakchott.

Pour sa part, le président d’ANEXAL, Ali Bey Nasri a indiqué que « le choix de la Mauritanie pour la première expérience d’exportation de ces trois entreprises obéit à la nécessité de rattraper un retard et d’asseoir des relations économiques solides et privilégiées pour gagner le pari de l’Afrique et s’orienter vers l’avenir avec plus de détermination et de dynamisme ».

Ces trois nouvelles entreprises algériennes viennent renforcer d’autres déjà existant sur le marché mauritanien, à savoir CONDOR pour les produits d’électroménagers et le Groupe SIM.

 Selon les dernières statistiques, les échanges commerciaux entre les deux pays, qui ne dépassaient pas les deux millions de dollars pendant des années, se sont élevées à 50 millions de dollars en 2017 contre 38 millions de dollars en 2016, ce qui a permis, l’année passé, à l’Algérie de devenir le deuxième fournisseur de la Mauritanie au niveau africain.

Input your search keywords and press Enter.