Sunday, July 2020

Ammar Saâdani est-il derrière les manœuvres contre Ould Abbas ?  

Alors qu’on le croyait définitivement retiré de la scène politique, au lendemain de son éviction du poste du secrétaire général du FLN en octobre 2016, Ammar Saâdani refait surface.

 Il serait même à l’origine d’une « compagne de déstabilisation » menée contre de successeur au même poste du même parti,  Djamel Ould-Abbès, selon Le Soir D’Algérie.  « Depuis quelques jours en effet, l’ancien président de l’Assemblée et ex-SG du FLN mène, en coulisses, une nouvelle opération visant son successeur à la tête du parti. Selon des sources sûres, son domicile à Moretti, à l’ouest d’Alger, est transformé en véritable quartier général pour la collecte de signatures », lit-on sur les colonnes du quotidien dans son édition d’aujourd’hui.

C’est d’ailleurs, ajoute-t-on de même source, un des points abordés à l’ordre du jour de la réunion de l’actuel SG du FLN avec les membres du bureau politique du parti jeudi dernier.  Selon le même tabloïd,  cette « opération » n’est pas,  seulement menée par Ammar Saâdani mais aussi avec le patron de l’Union nationale des paysans algériens, Mohamed Allioui, et quelques autres «mécontents» comme son ancien chef de cabinet, ou alors le sénateur d’Alger récemment exclu des rangs du parti.

Pour convaincre de plaider sa cause, Saâdani sort, selon le quotidien,  l’argument massue : « le soutien du frère conseiller du Président », alors que ce dernier « s’en démarque totalement ».

Input your search keywords and press Enter.