Monday, November 2020

Benghebrit dément toute éventualité de suppression du BEM

L’examen du Brevet d’enseignement moyen (BEM), ne sera pas supprimé. Le démenti est venu de la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, en déplacement ce lundi 28 mai à Laghouat, pour donner le coup d’envoie des épreuves.

« Il n’y a aucune intention ni orientation vers une annulation des examens nationaux, notamment le Brevet d’enseignement moyen, tel que rapporté par des médias », assuré M. Benghabrit, précisant qu’il a été seulement question de « débats en commissions pédagogiques sur l’évaluation et la qualité du système d’enseignement, notamment de fin de cycle primaire et secondaire ». Mais, à aucun moment, on a parlé d’annulation, a-t-elle insisté.

Des précisions qui visent à nier en bloc ce qui a été rapporté ce matin en une du journal El Khabar, sur une éventuelle future suppression de l’examen du BEF. Le média, citant M. Mustapha Hamdi, un responsable au ministère de l’Education nationale, a explique qu’« une commission ministérielle était sur le point de finir un projet qui étudie l’éventualité de la suppression de l’examen du BEM ».

Au moins 595.865 candidats, en hausse de 5,9% par rapport à l’an dernier (566.221 candidats), sont concernés par cet examen qui s’étalera sur trois jours à travers 2.324 centres d’examen et dont les résultats seront affichés le 18 juin prochain, selon le ministère de l’Education nationale.

Input your search keywords and press Enter.