Saturday, December 2018

France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain

Le meilleur footballeur algérien de tous les temps, Ahcène Lalmas, décédé le 7 juillet dernier, a été classé par France Football à la tête des dix icônes oubliées du football africain.

L’ancien international algérien figure aux côtés des joueurs Jomo Sono (Afrique du Sud), Karim Abdul Razak (Ghana), Jean Manga Onguéné (Cameroun), Serge-Alain Maguy (Côte d’Ivoire), Paul Moukila (Congo), Godfrey Chitalu (Zambie), Mahmoud al-Khatib (Egypte), Olusegun Odegbami (Nigeria) et Peter Dawo (Kenya).

« S’ils ont marqué l’histoire sur leur continent, ils n’ont pas eu la notoriété qu’ils méritaient hors d’Afrique », a écrit le magazine du football dans sa dernière livraison.

Pour Ahcène Lalmas, le magazine a considéré que pendant une belle décennie, juste après l’indépendance de l’Algérie, le capitaine du Chabab Riadhi Belcourt (CRB) « a incarné un football technique et inspiré », soulignant qu’à la tête du club algérois, il a tout conquis sur le plan local et même dans les Coupes maghrébines.

France Football se remémore que lors de la première participation de l’Algérie en Coupe d’Afrique des nations (Ethiopie-1968), Lalmas avait réussi un triplé contre l’Ouganda sans pour autant parvenir à qualifier son pays pour le dernier carré.

« Longtemps considéré comme le meilleur joueur algérien, il a hésité à franchir le pas du professionnalisme, alors qu’il ne manquait pas d’offres », a écrit le magazine.

« Grand dribbleur, il brille avec la sélection en 1964 à l’occasion d’un match amical contre l’URSS (2-2) où il avait marqué un but à Lev Yachine », a-t-il encore rappelé.

Input your search keywords and press Enter.