La présidence rappelle à l’ordre Ammar Saadani suite à son activisme anti-Ould Abbès  

Engagé dans une « opération de déstabilisation du SG actuel du FLN », Ammar Saâdani a été rappelé à l’ordre par la présidence de la république, a-t-on appris de sources bien informées.

L’action de l’ex-secrétaire général du FLN contre son successeur déplaît à la présidence de la république qui voit en elle une déstabilisation malvenue du parti majoritaire. « Il y a une volonté de se positionner par rapport à la prochaine présidentielle », explique nos sources à propos de la finalité de Ammar Saâdani. Ce dernier reçoit des militants du FLN et mène une campagne de collecte de signature pour tenir un comité central ordinaire qui tarde à être programmé par Ould Abbès. Des sources au sein du groupe en colère contre Ould Abbès ont indiqué à DMA que « la finalité n’est autre que de tenir ce CC qui devait avoir lieu il y a plusieurs mois ». « C’est cette situation qui déstabilise le parti », affirment-ils. Nos interlocuteurs excluent toute action de destitution de Ould Abbès.

Par ailleurs, concernant le quorum pour pouvoir convoquer un CC, les partisans de Ould Abbès sont unanimes; « il n’y a aucun quorum, c’est des mensonges ».

En attendant de calmer les esprits au prochain CC annoncé récemment pour l’après ramadan, le patron actuel du FLN doit faire face d’abord à la polémique enclenchée par les échanges virulents avec le président du MPA, Ammara Benyounès.  

Input your search keywords and press Enter.