Monday, November 2018

Le dossier de reconnaissance du statut de moudjahid et de Chahid est définitivement clos

Le dossier de la reconnaissance du statut de Moudjahid et du Chahid de la guerre de libération nationale revient au devant de la scène après les déclarations du ministre des Moudjahidines jeudi dernier devant les députés lors de la séance des questions orales.

En effet, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, semblait agacer par la question de reconnaissance du statut de Moudjahid et du Chahid de la guerre de libération nationale plus d’un demi-siècle après l’indépendance de l’Algérie. Pour lui, ce dossier « a été définitivement clos depuis 2002 et les commissions mise en place pour cette opération ont été dissoute ». Par ailleurs, il a affiché la disponibilité des services de son ministère à réexaminer les dossiers en suspens, sans donner plus de détails.

Le ministre répondait également sur une question relative à l’existence de chouhada non reconnus, alors que leurs noms figurent sur des stèles commémoratives dans la wilaya de Tizi Ouzou. Sur ce sujet, le ministre a indiqué que ses services étaient prêts à examiner de concert avec   l’ONM, tout dossier « en suspens », rappelant que « le dossier de reconnaissance du statut de moudjahid et de chahid avait été définitivement clos ».

« Il est inconcevable que 50 ans après l’indépendance, le dossier de reconnaissance demeure ouvert », a-t-il ajouté rappelant que l’Etat algérien avait fait le nécessaire, depuis l’indépendance, pour recenser les moudjahidine et chouhada en mettant en place des commissions à travers le territoire national et à l’étranger, ainsi qu’une commission de recours.

Le ministre a indiqué que ce dossier avait été clos en 2002, suite aux recommandations de la 9ème conférence de l’ONM, seule instance habilitée à se prononcer sur les dossiers, et en vertu desquelles toutes les commissions de reconnaissance avaient été dissoutes

Input your search keywords and press Enter.