Thursday, October 2020

Le fabriquant de « RHB-Rahmet Rabbi » condamné par la justice

Toufik Zaibet revient sur la scène, mais cette fois pour payer une amende et non pour vendre du « vent » aux algériens. En effet, le tribunal d’El Khroub à la wilaya de Constantine à condamné hier le fameux fabriquant du complément alimentaire  « RHB-Rahmet Rabbi » à une amende de 5 milliards de centime pour  le délit de « non facturation ».

L’homme qui a défrayé la chronique en 2016 par une pseudo « invention miracle » contre le diabète ne vit plus en Algérie et s’est installé depuis en Turquie. Avec la complicité d’une chaine de télévision privée qui lui a fait une campagne publicitaire sans précédent, même le ministre de la santé de l’époque, Abdelmalek Boudiaf, a été dupé en croyant à « son miracle » qui, rappelons-le, a été vendu comme un médicament qui éradique le diabète alors qu’il s’agit d’un complément alimentaire comme il en existe d’autres. Après une enquête des services concernés, le complément alimentaire a été interdit de vente et a disparu des pharmacies.

A noter que l’accusation «  exercice d’une activité non inscrite sur le registre du commerce », n’a pas été retenu contre M. Zaibet du fait que l’activité figurait bel est bien sur son registre de commerce.

Input your search keywords and press Enter.