Saturday, July 2021

Madjer perd face au Cap-Vert, critique le public et ne démissionne pas

Le sélectionneur algérien, Rabah Madjer, a brillé hier lors de sa conférence de presse qui a suivi la défaite devant une modeste équipe du Cap-Vert par sa capacité à dévier des vrais enjeux pour l’équipe nationale.

En effet, Madjer au lieu de tenter d’expliquer cette défaite inattendue et le jeu incompréhensible des verts, a versé dans l’émotionnelle en tapant sur le public qui commence visiblement à le complexer. Ainsi, Madjer a déclaré qu’ « il est interdit pour des supporteurs de l’équipe nationale de supporter son adversaire. Ça n’arrive que chez nous ». Et d’ajouter : «  je ne sais pas ce qui se passe avec ce public. Ils ont oublié ce que j’ai donné au football algérien. Ils ont oublié mon passé ». Le sélectionneur des verts ne semble pas voir que son équipe n’a aucune identité de jeu et ses choix tactiques sont catastrophiques au point de provoquer le désarroi général chez les supporteurs de l’EN.

Répondant à une question d’un journaliste sur son avenir avec les fennecs dans une situation assez tendue, Madjer a eu une réponse pour le moins qu’on puisse dire « arrogante ». « Si je démissionne l’équipe nationale sera condamnée et il y a aura une crise aiguë. C’est pour ça je ne démissionnerai pas parce que je respecte cette équipe et je respecte l’Algérie. L’EN va connaitre encore une situation difficile que ce que nous avons vécu jusque là », a-t-il déclaré.

à la fin de la conférence de presse, difficile de comprendre ce que Madjer prévoit pour couvrir les défauts de l’équipe nationale, alors que le public commence à douter même de pouvoir se qualifier à la prochaine coupe d’Afrique des nations.

Input your search keywords and press Enter.