Saturday, July 2021

Ould Abbès averti de nouveau les militants : « pas de sortie médiatique sans autorisation »

Au moment où l’on croyait que le secrétaire général du FLN s’était résolu à jouer l’apaisement, le voilà insistant sur sa volonté de contrôler toute déclaration émanant du parti.

Djamel Ould Abbès affirme que tout cadre et militant intervenant sur un plateau télévisé sans autorisation ne représente pas le FLN. « Il est porté à la connaissance des militants et de la famille médiatique que toute personne qui participe à une émission télévisée sans autorisation du SG Djamel Ould Abbès, ne représente pas le parti et ses positions », écrit l’ex-parti unique dans « un rappel » publié sur sa page officielle facebook.

Par la même publication, le FLN invite les journalistes « à ne pas accorder la qualité de représentant du parti pour ceux qui ne disposent pas d’un accord du SG ».  Une mise au point qui intervient au moment où la tension née de ses déclarations portant sur « interdiction » à tout militant de s’exprimer sans son autorisation s’est calmée. Ould Abbès aurait même été rappelé à l’ordre depuis la présidence de la république.

Conforté ?

En insistant, le SG du FLN semble de nouveau conforté dans son poste et n’a pas peur de ses opposants qui veulent sa tête à la session du Comité central dont la nouvelle date n’est pas encore fixée.

Il envoie ainsi un message fort aux cadres du parti concernés par le passage en commission de discipline, notamment le sénateur Abdelwahab Benzaim, qu’il ne reculera pas.

Input your search keywords and press Enter.