Wednesday, September 2020

Ould Ali El Hadi quitte le MJS sur fond de scandales !

Son départ du ministère de la Jeunesse et des Sports a été vraisemblablement « difficile à digérer » pour Ould Ali El Hadi remplacé au même poste par Moahmed qui a pris jeudi dernier,  ses nouvelles fonctions. Mais que s’est-il passé justement au ministère quelques heures avant les passations de consignes entre les deux hommes ? 

 « Des choses graves », si l’on se fie aux affirmations faites aux quotidien El Kahbar par une « source bien informée ».  En effet, l’ex désormais ministre de la Jeunesse « se serait enfermé  »  selon la même source, le mercredi soir,  dans son bureau pour près de huit heures durant lesquelles il aurait apporté sa signature sur des décisions portant notamment sur la promotion mais et aussi le limogeage de plusieurs cadre du MJS. Act I : Ould Ali El Hadi aurait, selon El Khabar, nommé une nouvelle directrice à la tête de l’Association Nationale des échanges entre Jeunes   (ANEJ).

Dans le même contexte, l’ex-ministre aurait également « promu » une femme cadre au poste de directrice des équipements relevant du MJS. Ce n’est pas tout. Dans la foulée, Ould Ali El Hadi aurait également nommé un nouveau directeur pour le Complexe Mohamed Boudiaf. Il s’agirait, le même quotidien, d’un ancien cadre à la Résidence d’État.  Outre « la distribution » de nouveaux postes, l’ex-ministre s’est par ailleurs « vengé »  de certains cadres « ayant échoué » dans leur mission, celle de « faire tomber » le président du COA, Mustapha Berraf. Les deux hommes n’ont jamais en bon termes.

 Ainsi, Madjid Djebab, Ahmed Cherrak, Salah Boutagou et Ahmed Amrouni seront définitivement écartés du MJS.  En parallèle, Ould Ali aurait envoyé une correspondance pour le directeur de la Caisse nationale des Sports  lui demandant la régularisation de certains de ses plus proches collaborateurs.   Et ce ne seront les seules « dernières décisions prises » par l’ex locataire du bâtiment du 1er Mai. Le jeudi, également, quelques heures seulement après les passations de consignes, Ould Ali El Hadi aurait été aperçu en compagnie du DRH du MJS, avant de s’engouffrer dans son ancien bureau afin de « parapher » des attestions d’entraineurs de football de « différents » degrés.

En fin,   Ould Ali El Hadi s’est dit, toujours selon la même source « optimiste » quant à « son retour éminent » au MJS. Attendons pour voir……………..

Input your search keywords and press Enter.