Saturday, December 2018

Ouyahia répond à Ould Abbès et réaffirme son soutien « constant » à Bouteflika depuis 1999

Le rassemblement national démocratique (RND), ne veut pas qu’il y est le moindre amalgame quant à son soutien au président Abdelaziz Bouteflika, même lorsqu’il s’agit de positions du passé. Ce jeudi 19 juillet, le parti d’Ahmed Ouyahia a publié un communiqué dans lequel il répond au FLN dont le secrétaire général, Djamel Ould Abbès, a évoqué « un marchandage » du RND au candidat Bouteflika, lors des élections de 1999.

Lire aussi: Ould Abbès à Makri : « Laissez l’armée en dehors de la politique »

« La position personnelle de l’ex-Secrétaire général du parti à cette époque-là, a mené la direction du Rassemblement à retirer sa confiance à M. Tahar Ben Baibèche et à élire M. Ahmed Ouyahia comme Secrétaire général du parti pour soutenir le moudjahid Abdelaziz Bouteflika sans réserves ni conditions depuis 1999», écrit le RND dans une précision publiée sur son site officiel.

Cette position est « constante », ajoute le parti du Premier ministre, expliquant qu’« elle découle d’une conviction de l’importance de la continuité dans la consolidation des acquis qu’a réalisé l’Algérie sous la direction du président Abdelaziz Bouteflika ».

Les propos de Djamel Ould Abbès sur l’épisode de l’élection de 1999 a, faut-il le préciser, ont soulevé beaucoup de réactions, notamment du MSP, surtout que feu Mahfoud Nahnah, son fondateur, était à l’époque candidat à la candidature avant que son dossier ne soit rejeté par le Conseil constitutionnel. Ce qui a obligé la direction du FLN à publier une mise au point expliquant que « les propos du SG du FLN concernaient uniquement Ahmed Ouyahia et qu’il n’avait en aucun cas accusé feu Nahnah de marchandage en 1999 ».

En tous cas, la mise au point du FLN qui maintient les accusations de son SG à l’égard d’Ouyahia sonne comme une réplique à l’appel du RND au chef de l’Etat à briguer un 5ème mandat. Cette guéguerre entre les deux partis de l’alliance gouvernementale indique-t-elle des divergences concernant la prochaine élection présidentielle ? L’avenir nous le dira

Input your search keywords and press Enter.