Friday, September 2020

Plus de 14 tonnes de viandes saisies et détruites à Alger depuis début 2018

Les opérations d’inspection et de contrôle menées par les équipes conjointes des services de l’inspection vétérinaire et de la direction du commerce d’Alger ont permis la saisie et la destruction de plus de 14 tonnes de viandes rouges et blanches impropres à la consommation, a-t-on appris dimanche de l’inspecteur vétérinaire à la wilaya d’Alger, Yousfi Abdelhalim.

 A ce propos, M. Yousfi a précisé à l’APS que l’équipe conjointe composée de vétérinaires et d’agents de la direction du commerce de la wilaya d’Alger a saisi, durant les (09) premiers mois de 2018, plus de 14 tonnes de viandes rouges et blanches impropres à la consommation destinées à la consommation humaine. Le bilan de l’inspection a fait état de la saisie et de la destruction, au niveau de plusieurs boucheries et point de vente de volailles, de 11436.3 kg de viandes blanches et 3767 kg de viandes rouges impropre à la consommation, a ajouté le même responsable. La même équipe a saisi et détruit 97 kg de viande hachée, 206.9 kg de merguez, plus de 73 kg de poissons, outre 414.4 kg de différents types de fromage, a-t-il poursuivi.

Les vétérinaires de l’inspection ont contrôlé, par ailleurs, 969 boucheries et 976 points de vente de volailles depuis le début de l’année afin de garantir l’acheminement des viandes aux consommateurs conformément aux normes requises. M. Yousfi a fait savoir, dans ce sens, que les unités de transformation des viandes, les chambres froides, les unités de production et de transformation du lait et ses dérivés (fromages, yaourts, laits) étaient également soumises à ces procédures de contrôle.

Dans le but de s’assurer de la qualité des viandes destinées aux consommateurs, les vétérinaires relevant des bureaux d’hygiène au niveau des 57 communes d’Alger ont effectué plus de 4400 interventions au niveau des boucheries, 339 interventions (points de vente de viandes et poissons surgelés), plus de 3390 interventions (magasins d’alimentation générale) et plus de 1500 interventions au niveau des hôtels, abattoirs, camions frigorifiques et hôpitaux, a-t-il fait savoir. Les services d’hygiène relevant des communes ont procédé, pour leur part, au contrôle de 382 chambres froides, 683 unités de transformation du lait, 6400 restaurants, en sus de 3100 local de pâtisserie durant cette même période, a-t-il ajouté.

Input your search keywords and press Enter.