Monday, November 2020

Prise d’otages dans le sud de la France, au moins deux morts

Une prise d’otages est en cours ce vendredi, dans un supermarché de Trèbes (près de Carcassonne), dans l’Aude au sud de la France. Il y aurait au moins deux morts selon un bilan provisoire, a appris l’AFP auprès du commandant de gendarmerie.

Le parquet affirme que le preneur d’otages se revendique de l’Etat Islamique. Un homme a en effet, pénétré dans le supermarché Super U du sud de la France, «des coups de feux ont été entendus», rapporte Le Figaro. Le GIGN arrive sur place et le quartier a été bouclé. «Un périmètre de sécurité a été mis en place. Évitez le secteur et restez à l’écoute des consignes des autorités», a tweeté le ministère français de l’Intérieur vers 12h15. Un témoin a déclaré que l’auteur des coups de feu avait crié «Allah Akbar» en entrant dans le supermarché.

Karim, 55 ans, travaille à une centaine de mètres du Super U. «J’ai entendu des coups de feu, il y a une demi-heure, environ (vers 11h10). A ce moment, il n’y avait que quelques gendarmes, mais maintenant, il y a au moins 200 ou 300 gendarmes. Il y a des gendarmes à côté de moi, on va bientôt être évacués. Tout le quartier est bouclé», raconte-t-il à France Info.

Par ailleurs, selon une source citée par l’AFP, un policier a été blessé par balles, toujours dans le sud de la France. Selon BFMTV, l’agent faisait son jogging avec trois collègues lorsqu’un homme a ouvert le feu depuis sa voiture. Le lien entre les deux événements n’est pas établi. Plusieurs médias français rapportent toutefois que le policier aurait été touché par l’homme qui s’est ensuite enfui dans le supermarché et a pris plusieurs personnes en otage.

Le boucher du supermarché aurait été tué, selon le maire de Trèbes Eric Ménassi, rapporte La Dépêche du Midi. La justice antiterroriste a été saisie, précise encore le parquet de Paris.

Input your search keywords and press Enter.