Sunday, January 2021

Retransmission du mondial: les Algériens se rabattent sur les chaînes étrangères 

En l’absence de retransmission des rencontres du Mondial-2018 en Russie par la télévision nationale, le public algérien se rabat sur les chaînes étrangères cryptées et gratuites depuis jeudi, date du coup d’envoi de cette 21e édition avec le match d’ouverture Russie – Arabie saoudite (5-0) au stade Loujniki de Moscou.

A défaut de pouvoir s’offrir le bouquet de beIN Sports, détenteur exclusif des droits de retransmission du Mondial-2018 pour la région MENA (Moyen orient et Afrique du nord), dont l’abonnement est jugé excessivement coûteux, tous les moyens sont bons pour suivre les 64 rencontres de cette Coupe du monde, animée par 32 sélections nationales mais en l’absence de  l’Algérie.

Depuis jeudi dernier, les mordus de foot en Algérie ont trouvé des solutions de rechange pour suivre cet événement planétaire sans débourser le moindre centime.

« S’offrir le bouquet de beIN Sports n’est pas à la portée de toutes les bourses. Alors, nous sommes obligés de voir ailleurs pour ne pas rater le Mondial, il existe plusieurs chaînes qui diffusent les rencontres gratuitement », a indiqué à l’APS Réda, un enseignant au primaire.

Le bouquet qatari diffusera l’intégralité de la compétition en français, en anglais et en arabe et ce sur plusieurs chaînes dont certaines en 4K (format d’image numérique, Ultra haute définition, ndlr). Même si l’offre de beIN Sports paraît complète, il n’en demeure pas moins que le prix à débourser reste élevé pour la plupart des Algériens.

BeIN Sports n’a pas de distributeur officiel en Algérie mais les offres pour des recharges Coupe du monde de la chaîne qatari ou des abonnements pullulent aussi bien sur internet que dans les boutiques de matériels électroniques, informatiques et de téléphonie mobile.

Pour suivre le Mondial sur les chaînes BeIN, un décodeur officiel coûte au moins 10.000 dinars. Ensuite, il faudra débourser entre 16.000 et 24.000 DA pour le mois (14 juin-15 juillet) du tournoi russe !

 Les chaînes allemandes et suisses comme alternatives-

 Les Algériens ont alors orienté leurs antennes paraboliques vers les deux satellites européens Astra (19.2   Est) et Hot Bird (13.0  Est), afin de casser le « monopole » du bouquet qatari et suivre les matchs sur les chaînes publiques allemandes, en clair ZDF et Das Erste, mais également sur le bouquet suisse, dont le décryptage est disponible et facile dans la majorité des démodulateurs.

« Sans payer, nous sommes en train de suivre les rencontres sur les chaînes allemandes et suisses tranquillement avec, en prime, la qualité Haute définition (HD). A quoi bon débourser une somme d’argent représentant parfois la moitié d’un salaire pour suivre le Mondial, alors que des alternatives existent », s’est réjoui de son côté Amine, un étudiant.

Aux dernières nouvelles, beIn Sports a cédé aux « pressions » en concluant un accord avec la Fédération internationale (Fifa) portant sur la diffusion en clair de 22 matchs dont ceux des équipes arabes (Arabie saoudite, Tunisie, Maroc et Egypte).

La chaîne française TF1 diffusera, elle, 28 rencontres incluant tous les matchs de l’équipe de France, les demi-finales, le match pour la 3e place et la finale.

En août 2017, en pleine crise diplomatique entre le Qatar et certains pays du Golfe, l’Arabie saoudite a lancé un bouquet intitulé Beout Q (être en dehors du Qatar), retransmettant « illégalement » l’ensemble des compétitions diffusées par beIn Sports, dont la Coupe du monde 2018.

Selon les responsables de ce bouquet, qui transmet via le satellite Arabsat (26.0  Est), l’objectif est « de mettre fin au monopole de beIn Sports » moyennant un tarif annuel de 10.000 dinars. Sauf que les « hackers » ont trouvé la parade pour décrypter les chaînes Beout Q, via des démodulateurs pourvus de la nouvelle norme H265.

Vendredi, la Fifa a publié un communiqué sur son site officiel, dénonçant « les activités illégales » de Beout Q, car elle ne lui a pas donné le droit de diffuser le tournoi.

« La Fifa est au courant qu’une chaîne pirate nommée Beout Q a illégalement distribué les matchs d’ouverture de la Coupe du monde de la FIFA 2018 dans la région MENA. La Fifa prend très au sérieux les atteintes à sa propriété intellectuelle et étudie toutes les possibilités de mettre fin à la violation de ses droits, y compris en ce qui concerne les actions contre les organisations légitimes qui soutiennent ces activités illégales. Nous réfutons que Beout Q a reçu des droits de la Fifa pour diffuser n’importe quel événement de la Fifa », indique le communiqué.

La Confédération africaine (CAF) s’est mise également de la partie, condamnant « fermement la pratique du piratage audiovisuel des manifestations sportives » qu’elle a qualifiée de « véritable fléau pour notre industrie ».

Mais loin de la « guerre » du piratage, les Algériens s’extasient en continuant de suivre les rencontres de la Coupe du monde, assurés, semble-t-il, de regarder sans payer le moindre sou jusqu’à la fin du  tournoi.

Input your search keywords and press Enter.