Friday, February 2019

Talaie El-Hourriyet s’exprime sur l’affaire de la cocaïne

Le parti de Ali Benflis, Talaie El-Hourriyet, s’est exprimé aujourd’hui sur l’affaire de la cocaïne via un communiqué qui a sanctionné la réunion de son bureau politique.

Selon cette formation politique, cette affaire « est venue confirmer l’ampleur que prenne la grande criminalité et le rôle grandissant de l’argent, notamment de l’argent douteux, dans la périphérie du pouvoir politique ». Pour le parti de BP de Talaie El-Hourriyet  il ne s’agit pas d’ « une simple affaire pénale », mais d’ « une affaire de sécurité nationale qui menace la stabilité du pays », par « la gravité du trafic sur lequel elle porte, les secteurs impliqués, les ramifications internationales qu’elle suppose, et les sommes gigantesques qu’elle engage ».

Les  méandres douteux de cette affaire, poursuit le communiqué, « mettent en exergue une corruption massive et des laisser- faire dangereux pour notre pays ».

Par ailleurs, le BP n’a pas manqué de  se féliciter « de l’action vigilante  et des efforts constants de l’Armée Nationale Populaire et des services de sécurité dans leur lutte contre le terrorisme, la grande criminalité et le banditisme ».

Sur le plan économique, Talaie El-Hourriyet pointe du doigt la politique de la planche à billet décidée par le gouvernement Ouyahia et ces conséquences sur l’économie nationale. Il s’interroge sur l’instance qui doit contrôler cette mesure et considère que « seule une instance indépendante pour contrôler cette mesure peut être crédible ». Il relève également l’incohérence de la politique économique gouvernementale « par des revirements dans les décisions et les démentis de déclarations publiques de membres du gouvernement qui désorientent les opérateurs économiques et font fuir les investisseurs potentiels ».

 Sur le volet social, le BP de Talaie El-Hourriyet, ne cache pas ses inquiétudes quant aux « difficultés rencontrées par  la Caisse nationale de retraite (CNR) ». il considère qu’ « il est de la responsabilité pleine et entière de l’Etat de garantir le versement des pensions à toutes et à tous ceux qui ont régulièrement, leur vie durant, cotisé et qui n’ont aucune responsabilité dans les difficultés rencontrées par la Caisse, difficultés générées par des décisions politiques inconsidérées ».

Input your search keywords and press Enter.