Tourisme et hôtellerie à Alger: quelques chiffres de 2017 dévoilés par la wilaya

La wilaya d’Alger souffre toujours d’un manque en matière de structures d’accueils hôtelières. Les besoins sont évalués à 50 milles lits, alors que la capitale n’offre qu’un peu plus de 20 mille, selon les chiffres de 2017.

En 2017, quatre nouveaux hôtels ont ouvert sans pour autant influer considérablement sur la capacité d’accueil de la capitale. Selon le rapport de réalisation de la wilaya d’Alger pour l’année 2017, seulement 182 établissements hôteliers d’une capacité de 20.924 lits sont opérationnels. Néanmoins, le rapport note : «  82  autres projets d’une capacité de 16.507 lits et devant créer 9.448 emplois avaient également été approuvés en 2017 », sans donner plus de détails sur les délais de réalisation. Des projets qui porteront la capacité d’accueil à plus de 30 000, un chiffre qui reste loin des besoins réels en la matière.

Lire aussi: Ministre du tourisme : « 60 nouveaux hôtels pour cette saison estivale »

Concernant les emplois crées par le secteur de l’hôtellerie, le rapport mentionne le chiffre de 11.743 travailleurs dans le secteur. En ajoutant les 9 mille futurs emplois des projets en cours de réalisation, le secteur comptera d’ici quelques mois plus de 20 000 emplois.

Agence de voyage et artisanat

Toujours dans le secteur du tourisme, la wilaya d’Alger dévoile l’existence de 669 agences de tourisme et de voyages sur son territoire avec 2700 emplois essentiellement dans la catégorie jeune.

Par ailleurs, le document fait état de 16.910 artisans inscrits au Registre de l’artisanat et des métiers dans la wilaya d’Alger en 2017, dont  4.008 dans l’artisanat d’art, 2.845 dans l’artisanat de production et 10.057 dans l’artisanat de services.

Input your search keywords and press Enter.