Saturday, July 2021

Affaire Tariq Ramadan, une troisième plaignante l’accuse de viols

Plus de quatre mois après le début des poursuites judiciaires contre Tariq Ramadan, mis en examen en France pour viols et maintenu en détention provisoire depuis un mois, une troisième plaignante s’invite à l’enquête et enfonce encore plus le professeur en science islamique.

En effet, la nouvelle plaignante qui se présente comme victime de viols a déposé plainte mercredi au parquet de Paris, rapporte des médias français.  La plaignante refuse de dévoiler son nom et prend le prénom de Marie. «  Elle relate des mois d’emprise psychologique, qui l’auraient contrainte à entretenir des relations sexuelles violentes avec l’islamologue Elle l’accuse de viols, de violences, de menaces et de chantage », écrit Marie dans un document consulté par la radio Europe1.

Ainsi, le nombre de plaignantes contre Tariq Ramadan s’élève à trois femmes, qui l’accusent de viols et de relations sexuelles violentes.

L’islamologue est toujours en détention provisoire malgré les demandes de libération de la défense évoquant une maladie chronique.

Input your search keywords and press Enter.